Les facteurs de réussite d’un Mooc – vus par l’école ou l’université

Pour compléter le premier schéma, après les quelques débats qui ont eu lieu sur Twitter, voici les facteurs de réussite, vus par l’école, l’université ou le centre de formation.

les facteurs de réussite vus par l'école : management des profs - synergie avec le présentiel, plateforme et équipe, et buzzL’équipe et la plateforme

Ce point avait déjà été développé. Pas de doute cependant du côté du centre de formation. Il faut s’appuyer sur des professionnels, des spécialistes tant de la pédagogie des Moocs que de la plateforme. Les Moocs rassemblent de véritables compétences. Les start-up comme Unow rassemblent ces savoir-faire techniques, pédagogiques et de communication.

Le buzz, la communication

Les centres de formation, universités ou écoles vont être intéressés par les retombées médiatiques, par les résultats quantitatifs. En même temps, comment évaluer les retombées qualitatives d’un Mooc ? Le retour à l’emploi des uns, l’avantage apporté par le Mooc sur un CV ? Difficile à évaluer. La satisfaction ? Difficile à comparer, puisque chacun a son questionnaire.

Une bonne communication, un « community management » efficace et du buzz sont des éléments essentiels. Du storytelling pendant qu’on y est. Ainsi un Mooc présentait le cas d’une PME d’un pays très pauvre, où l’ensemble des salariés avait profité de l’opportunité. Des réunions étaient organisés autour du Mooc pour que toute l’entreprise se forme…

Le management

Si le Mooc est un véritable succès, ses enseignants seront en pleine lumière. Comment gérer cela dans des univers où la notoriété se construit pas à pas, à coup de publications, et dans un cercle restreint ? Comment s’assurer que l’enseignant continue de se motiver pour corriger les devoirs de ses groupes,  si dans le même temps il est la star d’un Mooc ? Comment gérer le retour à la vie d’enseignant/professeur quelques semaines plus tard…

Et les élèves ?

Si le Mooc est issu d’une université ou d’une grande Ecole, un facteur de réussite est la complémentarité des dispositifs. Les élèves sont-ils au courant ? A-t-on le sentiment que le Mooc participe au rayonnement de l’école ? Le Mooc a-t-il un impact sur la formation en présentiel ? Si ce point manque, le Mooc reste l’aventure d’une personne ou d’une petite équipe.

Cet article a été publié dans e-learning, Itypa, MOOC, MOOCGdP. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les facteurs de réussite d’un Mooc – vus par l’école ou l’université

  1. Ping : Les facteurs de réussite d'un Mooc - vus...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s