Apprendre l’italien avec un blog collaboratif – développer les compétences en LVE

Une invitée sur ce blog, socialitaliano.wordpress.com : Maryse MORIN, formatrice en Italien dans le domaine du Tourisme et de l’Hôtellerie, en BTS et à l’université. Ses formations s’appuient en partie sur un blog, lancé en décembre 2013, dont les apprenants sont aussi les développeurs.

Contexte de départ

Q : Quels sont les éléments qui t’ont incitée à initier cette démarche pour les Italianistes LV2 et LV3 ?

En Italien, les effectifs dans les groupes sont réduits. Et si on segmente davantage, par exemple selon les métiers, ils se réduisent encore. Par ailleurs, la stimulation orale peut être réduite, et on constate souvent que les apprenants parlent spontanément avec le formateur, mais ont plus de difficultés pour s’exprimer en Italien avec leurs collègues ou d’autres apprenants.

Par ailleurs, les apprenants manifestent spontanément l’envie de communiquer par les outils d’internet, blog ou réseaux sociaux.

le contexte du blog collaboratif en LVE Italien

Cliquer pour agrandir réalisé avec Krita et Canva

Le rôle des participants

Q : Quel est donc le rôle des jeunes en formation ?

Ce sont donc les premiers contributeurs. Ils publient leurs productions orales et écrites en Italien, tout comme les résultats de leurs recherches en entreprise, ou en formation. Ils peuvent aussi y diffuser des travaux personnels. Le tout, dans un esprit d’échange et de collaboration. C’est aussi très convivial, presque à l’italienne, à l’image des Little Italy dans le monde !

Q : Et la formatrice ?

J’anime ce blog, sollicite les apprenants, et joue un rôle de filtre, pour assurer une cohérence d’ensemble. J’évalue enfin leurs productions avec un feedback immédiat puis les apprenants s’évaluent entre eux en revenant sur les productions des autres. Mutualiser leurs ressources me permet également de stimuler leur communication orale !

Pour quel contenu ?

Q : Qu’est-ce que les jeunes en formation sont amenés à installer sur le blog ?

réalisé avec Canva et Krita

réalisé avec Canva et Krita

Ce qu’ils sont amenés à publier fait partie à la fois de situations d’apprentissage et d’évaluation, en présentiel comme à distance. La mise en ligne commune des ressources offre plus d’interactivité, multiplie les occasions de revenir en Italien sur la grammaire ou le lexique ou certaines formules types utilisées en entreprise. Et autant de fois qu’ils le souhaitent ! Les niveaux de langues sont variés et complètement déculpabilisés dans cet échange. Chacun peut développer son niveau en partant de A1 comme d’un niveau bilingue.

Dans le détail, les apprenants peuvent choisir de :

  • publier les activités menées en cours : productions orales en format mp3, sketches, analyses de produits hôteliers, touristiques… selon l’actualité en Italie et selon leur professionnelle (préparation d’un salon, arrivée d’un groupe d’Italiens…). Les mp3 peuvent être réalisés sur toutes sortes de supports ou d’applications. Les apprenants moins à l’aise avec les outils numériques peuvent utiliser un dictaphone, voire laisser un message sur le répondeur téléphonique de la formatrice…
  • réagir sur l’actualité italienne.
  • s’auto évaluer, de s’évaluer entre pairs. J’apporte un feedback de manière à orienter sur les prochaines activités ou à conseiller une ressource de l’objectif suivant. C’est d’ailleurs une demande importante de la part des formés, la partie accompagnement d’un parcours que je trouve intéressante. Et si à la suite du feedback, les formés peuvent eux-mêmes suggérer une autre activité, c’est encore mieux !
  • le wiki et le blog collaboratif me servent à mutualiser les contenus apportés par les formés (vocabulaire, sites, chiffres, mp3…). Ainsi la communication est stimulée, pas qu’avec moi mais également entre eux. La situation d’évaluation qui en découle est donc mutuelle.
auto-évaluation et évaluation par les pairs

auto-évaluation et évaluation par les pairs – dessiné avec Krita et Canva

Les apports de cette approche pédagogique

Q : Quels sont les apports pour les jeunes ?

  • pédagogiques : ils peuvent s’exercer et apprendre à partir de leur expérience et en participant. Ils sont incités à raisonner en LVE, à l’écrit et à l’oral.Cet outil permet de développer des postures plus dynamiques et créatives,de favoriser la prise d’initiatives lors du dépôt des contributions.
  • relationnels : constituer une communauté (little italy !) au sein d’un établissement en regroupant des effectifs réduits, idées de challenges à développer entre eux, évaluation possible aussi entre pairs comme pour les moocs…

Q : Et pour un établissement ?

Le blog peut apporter une visibilité sur les activités en langue. Il donne une possibilité d’associer des entreprises, d’autres établissements en France comme en Italie. Des projets dans ce sens sont en cours.

Cet article, publié dans e-learning, pédagogie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s