Elements de gamification – Mooc – Kevin Werbach sur Coursera

Bon, j’ai pris un peu de retard, même beaucoup. Et je n’ai fait aucune des évaluations. Mais je trouve néanmoins beaucoup d’intérêt dans le Mooc de Kevin Werbach, de l’université de Pennsylvanie intitulé sobrement « gamification ».

Un petit sketchnote pour garder en mémoire les éléments de gamification, présentés traditionnellement comme une pyramide à trois étages. L’étage du haut se décline dans celui du bas, qui lui-même se décline dans le suivant.

L’étage du haut concerne la dynamique du jeu. Kevin nous dit que c’est une grammaire. Une structure d’ensemble, qui précise les contraintes, les émotions attendues, la progression que peut connaître le joueur… Enfin, la dynamique comprend aussi la narration, l’histoire, le lien que le jeu fait avec nous, et la relation qu’il encourage entre joueurs.

Une définition légèrement différente est proposée par Leblanc, qui distingue la « mécanique » du jeu, la « dynamique » et l’esthétique. Selon cette définition, la dynamique est une description du jeu, tel qu’il est vécu par les joueurs.

la pyramide des éléments de gamificationLes mécanismes

Ces mécanismes (mechanics) se formulent avec des verbes. Bien entendu, la prise de notes n’a pas toujours respecté ce principe. Le verbe « to compete » est difficile à traduire par un verbe. Gagner, entrer dans une compétition, alterner les  tours, obtenir du feedback, tenter sa chance, tenter sa chance, utiliser des ressources, collecter des objets… sont autant de mécanismes du jeu.

Les composants

Les composants s’expriment avec des noms. Les interactions avec les autres joueurs comme dans un réseau social, les biens virtuels, la matérialisation des étapes ou des réussites,… Le Mooc insiste un peu sur les points et le tableau de bord des joueurs. Il montre que dans certains cas, le tableau de bord (leaderboard) peut décourager les apprenants, en leur donnant le sentiment d’entrer dans une compétition, où ils ont peu de chance de gagner.

La suite du Mooc insiste d’ailleurs sur les limites des systèmes de motivation extrinsèques, souvent contre-productifs.

Publié dans gamification, sketchnote | Un commentaire