les « 4 C » – un entretien de F. Jourde et C. Batier sur Ludovia – la créativité

François Jourde nous présente un autre C de son approche des 4 C. Il s’agit de la créativité.

Pour démarrer, il plombe un peu l’ambiance. Il nous présente les résultats d’un sondage qui date de quelques années. Celui-ci montre que les enseignants français qui pensent que la créativité joue un rôle important dans leur activité sont minoritaires. Contrairement à leurs collègues étrangers.

Il nous renvoie au TED de Ken Robinson, qui dénonce les écoles qui tuent la créativité.

Alors, comment développer la créativité ?

Il ne s’agit pas de supprimer les contraintes, mais de les changer. Changer d’outil, changer d’environnement, changer de méthode. L’oulipo, comme l’oubapo  pourraient confirmer…

création - un des 4 C mis en avant par F. JourdeFrançois Jourde nous montre aussi que le droit à l’erreur est un élément important. Il faut que l’apprenant ose se lancer. Et là encore, il semble que les français préfèrent parfois ne pas répondre que risquer l’erreur…

Enfin, il faut hacker, transformer, modifier, s’approprier, détourner… C’est la démarche que ses élèves appliquent avec les vidéos et les outils multimédias de façon générale. François Jourde emploie le terme « catachrèse ». Et ici, Internet ne suffit pas. J’ai dérangé quelques acariens de ma bibliothèque pour obtenir la définition de Molinié :

« le mécanisme élémentaire de tout trope selon lequel, dans un segment de discours, une expression ne renvoie pas à son sens habituel. »

 

Publié dans illustrations, pédagogie, sketchnote | Un commentaire